Home \ Calculatrices \ Sharp

PC-1261,1262





DEMONTAGE & ENTRETIEN

        Les pockets Sharp sont des machines robustes et fiables. Si vous n’utilisez le votre qu’occasionnellement et dans un environnement non agressif, il est fort probable que vous n’aurez jamais à réviser votre machine, et son entretien se limitera à un nettoyage de surface quand celle ci sera trop chargée en poussière et autres traces de doigts gras.
Il est inutile d’ouvrir le pocket tant qu’il ne présente pas d’anomalie de fonctionnement. Mais après une dizaine d’année d’utilisation, il est possible que certaines touches aient du mal à réagir, et que l’interrupteur de mise en marche fonctionne mal. Il est alors temps de procéder à une révision.

        Contrairement à d’autres calculatrices dont les éléments sont collés ou clipsés, les pockets Sharp sont montés uniquement avec des vis, et donc leur démontage ne présente aucune difficulté. Les Sharps modèles 1980-1990 sont constitués de cinq “couches”:
1- la coque supérieure, en aluminium, contenant les touches du clavier, la commande de l’interrupteur, et le plexiglas de l’écran
2- la membrane caoutchouc du clavier
3- la carte principale, contenant, sur la face supérieure, les contacts du clavier et de l’interrupteur, et l’afficheur LCD, et sur la face inférieure, le microprocesseur et toute l’électronique.
4- le chassis en plastique, supportant le beeper, le couvercle du compartiment des piles, et, pour certains modèles, la ou les cartes mémoires, amovibles ou non.
5- la coque inférieure, en aluminium

Démontage
1- sauvegarder les programmes, éteindre le PC
2- PC posé sur l’avant, retirer les deux vis du capot arrière
3- retirer le capot arrière, le couvercle des piles, puis les piles
4- retirer les 3 vis de la carte mémoire. Retirer la vis supplémentaire du chassis à gauche du compartiment de pile
5- retirer avec précaution la carte mémoire, en veillant à ne pas perdre ou salir le connecteur souple. Ne pas saisir le connecteur souple par la tranche avec les doigts.
6- soulever le chassis plastique et le décaler légerement. En général les fils du buzzer ne sont pas assez longs pour poser le chassis complètement à coté. Veiller à ne pas distendre et briser ces fils.
7- dégager la carte principale de son logement, en veillant à ce que la coque avant et le clavier restent bien à plat et en surveillant s’il n’y a pas des touchent qui volent un peu partout.
8- décoller la membrane caoutchouc. Ne pas toucher les contacts en carbone.

Révision :
1- Nettoyer tous les contacts sur les cartes avec du papier essuie-tout imbibé d’essence pour nettoyage à sec (essence C ou Eau Ecarlate). Insister bien sur les contacts de touche et de l’interrupteur.
2-Nettoyer de la même façon les lamelles en métal de l’interrupteur (attention de ne pas les perdre)
3- déposer une très mince couche de graisse silicone sur le contact de l’interrupteur.
4- Dépoussiérer si nécessaire l’écran LCD en verre avec une poire souflante et un pinceau doux.
Attention : l’utilisation d’une bombe dépoussiérante peut entrainer une fêlure de l’écran par variation brutale de température. C’est rare mais cela arrive.
5- Nettoyer la face supérieure de la membrane caoutchouc du clavier avec un essuie tout impregné de nettoyant pour vitre ou pour ordinateur. Ne pas toucher les contacts en carbone de la face inférieur. En cas de mauvais contact persistant d’une touche malgré un nettoyage parfait du contact doré correspondant, on peut gratter légèrement le contact carbone avec une lame de rasoir.
Attention : ne pas utiliser de lubrifiant silicone sur la membrane caoutchouc. Ce type de caoutchouc et le seul que je connaisse qui ne supporte pas le silicone : il l’absorbe et se déforme.
6- Si l’appareil est très encrassé, les touches, une par une en faisant attention de ne pas les perdres, les coques avant et arrière et l’écran pexiglas peuvent être nettoyés à l’eau savonneuse et avec une brosse à dents. Sécher soigneusement aussitôt après les parties en aluminium.
7- après remontage, l’extérieur peut être nettoyé de la façon suivante :
    . Touches : lubrifiant silicone.
    . Carrosserie : lubrifiant silicone, essence C sur les taches récalcitrantes.
    . Ecran plexiglas : lubrifiant silicone.
Le silicone en bombe peut être projeté directement sur les touches et la carrosserie, puis soigneusement essuyé. Pour l’écran, imbiber légerement un papier essuie tout ou un chifon très doux. Le silicone a pour inconvénient de donner un toucher un peu graisseux à l’appareil s’il n’est pas convenablement essuyé. Il a pour avantage de protéger et raviver les plastiques, d’inhiber la corrosion, d’attenuer l’effet visuel des rayures.


    HARDWARE

        - Images :
                . Pc-1261 Carte principale, arrière (275 ko)
                . Pc-1261 Carte principale, avant (388 ko)
                . Pc-1261 Carte mémoire (49 ko)

        - Japonais :
    La transformation d’un PC-126x international en PC-126x japonais s’effectue en retirant la diode orangée situé juste à droite du contact de pile du bas. La touche SML permet alors l’utilisation des caractères japonais. Inconvénient : l’accès directe aux minuscules par clavier est impossible. L’utilisation des minuscules ne peut se faire alors que par un Poke 12349,17 ou avec CHR$. Il est possible d'essayer le mode japonais sans modifier le PC, avec le programme suivant :

10 " " POKE 12349,10+NOT PEEK 12349: END

DEF SPACE permettra de basculer entre les modes international et japonais.


    MEMORY MAP


RAM interne
0    I
1    J
2    A
3    B
4    XL
5    XH
6    YL
7    YH
8    K
9    L
10  M
11  N

ROM Interne (0000-8191)

- 0053 : Power Off. Attention : rallumer uniquement avec BRK, sinon RAZ mémoire.
- 0222 : Efface Yreg
- 0231 : Efface Xreg
- 0321 : Yreg → Wreg
- 0333 : Wreg → Yreg
- 0347 : Yreg → Xreg
- 0361 : Wreg → Xreg
- 0375 : Xreg → Yreg
- 0387 : Zreg → Xreg
- 0392 : Yreg → Zreg
- 0404 : Xreg → Zreg
- 0416 : Xreg → Wreg
- 0436 : Xreg ↔ Yreg
- 0546 : AB → Y
- 0554 : INPUT Buffer - 1 → X
- 0549 : AB → X
- 0550 : AB → (P+1,P)
- 0558 : AB-1 → X
- 0574 : INPUT Buffer - 1 → Y
- 0578 : AB-1→Y
- 0961 : Getkey. Si touche pressé : code touche → A sinon : 255 → A
                Codes :    flèche du haut : 3
                                flèche du bas : 31
                                Enter : 25
      Pour mettre le code à une adresse donnée x*256+y (récupérable par Peek) faire le programme LM suivant : 120,3,193,16,x,y,82,55
- 1079 : Mise hors service de l’affichage
- 1083 : Mise en service de l’affichage
- 1085 : A→ (Out C) et Power Off. Attention : rallumer uniquement avec BRK, sinon RAZ mémoire.
- 1097 : Power Off
- 2116 : registre A → sortie K7 (Xout)
- 2285 : X→X Buffer
- 2298 : X Buffer→X
- 2327 : X→adresse début variables
- 2332 : adresse début variables->X
- 4027 : ERROR 2
- 4033 : ERROR 1
- 4037 : ERROR 3
- 4041 : ERROR 4
- 4045 : ERROR 5
- 4049 : ERROR 6
- 4053 : ERROR 7
- 4057 : ERROR 8
- 4061 : ERROR 9
- 4142 : PUSH X
- 4153 : POP X
- 4167 : (X+1)→(Y+1),B
- 4320 : conversion BIN→BCD (Yreg→Xreg) 0 à 65535
- 4327 : conversion BIN→BCD (Yreg→Xreg) -32768 à 32768
- 4576 : Mise en service de l’affichage et attente d’une touche (code touche stocké en 26156)
- 4932 : X→Y
- 4937 : Y→X
- 5027 : X ↔ [0C][0D]
- 5047 : Début RAM utilisateur → X
- 5053 : Début RAM utilisateur → X ?
- 5449 : BA ↔ Y

RAM (8192-32767)

10302-10303 : Start (RSV-1)
10424-10431 : Tampon RND
11008-11067 : Matrices affichage 13 à 23
11072-11131 : Matrices affichage 37 à 48
12288-12347 : Matrices affichage 1 à 12
12349 : Curseurs :    3 : Print    17 : SML           5 : Busy
                                33 : Shift    9 : Japonais    65 : Def
12352-12411 : Matrices affichage 24 à 36
12412 : Curseurs :    1 : Deg        32 : Error
                                2 : Rad        64 : Dernier curseur
                                3 : Grad
12605-12668 : idem 12349-12412
12680-12799 : Tampon d’entrée clavier ?
16384-25855 : RAM utilisateur (Tableur + programmes + données)
        16384-16511 : Tableur
        16512-25855 : Programme + variables mobiles
25856-26063 : Variables Z-A        25856 : Z
                                                      25936 : P
                                                      25992 : I
26064-26112 : Mémoire RSV : Code touche / Instruction / ... / 255
26142 : valeur de CURSOR
26145-26146 : adresse début tableur : 256*(26146)+(26145)
26147-26148 : adresse fin tableur : 256*(26148)+(26147)
26156 : Code de la touche utilisée après un CALL 4576 :    ↓ :    5
                                                                                            ↑ :    4
                                                                                            ← :    15
                                                                                            → :    14
                                                                                            ENTER : 13
26157 : Code de la lettre du dernier programme appelé par DEF
26165-26166 : (LB/HB) adresse de retour après un CALL
26177-26184 : Mot de Passe
26192-26239 : Tampon d’affichage
26243-26262 : Pile GOSUB
26288-26295 : mémoire de réponse
26322 : USING 1 ^
26323 : USING 1 #
26324 : USING 1
26325 : USING 1 &
26327 : Flag P=<P
26328 : Flag WAIT
26331 : 79 JP n m
26332 : n
26333 : m
26337-26338 : Adresse début Basic : (26338)*256+(26337)
26339-26340 : Adresse fin Basic : (26340)*256+(26339)
26341-26342 : Valeur de WAIT
26346 : Pointeur INPUT buffer
26355 : Pointeur FOR-NEXT
26356 : Pointeur GOSUB
26360-26363 : USING 2
26364-26365 : (LB/HB) Adresse début variables
26366-26367 : pointeur DATA
26374-26463 : Pile FOR-NEXT
26464-26543 : Tampon de chaîne
26544-26623 : Tampon INPUT

ROM Externe (32768-65535)

38163-38345 : CSAVE
42044-42675 : Liste des Instructions
42044-42053 : AREAD
42044-42048 : AREAD
42049 : 225 :code de l’instruction (token)
42050 : 196 :   HB    | 50207 : Adresse de l’instruction
42051 : 31 :     LB    |
42053 :163 : Code de sélection de banque
    AREAD    225    50207
    CLS            49402
    CSAVE    182    38163
    GRAD        195    50104
    INPUT        223    50405
42677-42750 : Caractères ASCII
43099-43103 : Call 43099 : X ↔ adresse de retour CALL
43104-43109 : Call 43104 : adresse de retour CALL → X
50096-50103 : Call 50096 : RAD
50104-50111 : Call 50104 : GRAD
60167-60382 : Messages d’erreur (9 messages de 24 octets)
60383-60489 : liste des codes ascii 48 à 122
60490-60495 : 5 codes 32
60496-60558 : liste des codes ascii 161 à 223
60559 : code 48
60560-60567 : liste des codes ascii 241 à 248
60568-60569 : 2 codes 32
60570-60571 : codes ascii 251 et 252
60572-60574 : 3 codes 32
60627-61063 : liste des commandes pour Help
61247-63391 : contenu de Help

Codes touches
4 : ↑
5 : ↓
14 : →
15 : ←
65 : A
66 : B
83 : S
90 : Z
129 : shift A
132 : shift D
243 : shift S
244 : shift L

MOTS-CLEF (Tokens)

AREAD
AND
ABS
ATN
ASN
ACS
ASC
BEEP
CONT
CLEAR
CLOAD
CSAVE
COS 150
CHR$
CALL
CLS
CHAIN
CURSOR
DIM
DEGREE
DEG
DMS
DATA
END
EXP
EQU#
FOR
GOTO
GOSUB
GRAD
INPUT
IF
INT
INKEY$
LIST
LLIST
LPRINT
LOG
LN 145
LET
LEN
LEFT$
MEM
MEM#
MID$
MERGE
NEXT
NOT
NEW
ON
OR
PRINT
PASS
PI
PEEK
POKE
PAUSE
RUN
RETURN
READ
RESTORE
RND
RANDOM
RIGHT$
RADIAN
REM
STOP
SQR
SIN 149
SGN
STR$
STEP
THEN
TAN 151
TRON
TROFF
TO
USING
VAL
WAIT


Récits :

In "http://www.jerrypournelle.com/archives2/archives2mail/mail145.html", 14 mars 2002 :

             Dear Dr. Pournelle,

             I would be happy if you could forward that question to your readers:
             Ten years ago, it was no problem to buy devices called "pocket computers". SHARP and CASIO had dozens of different models available. Nowadays, this kind of device seems to have vanished completely. A friend of mine needs to do specific calculations. Therefore I managed to buy him a SHARP PC-1262 device some years ago. It had a 2 lines 48 characters display, about 40k RAM and - the main thing - it was programmable in BASIC.
             Now his device is dead, and I tried to locate a store where I could buy another or similar one. I remember SHARP had also made a follow-up, the PC-1270, and I remember the bigger "luxury" models, PC-1500 and PC-1600, with a typewriter-like keyboard layout.
             No luck - the only thing I found was several "computer museum" sites with pictures of these devices. Nobody even seems to sell USED devices.
             What my friend needs is a small device that can be programmed in BASIC within an affordable price range. A device like one of those SHARP pocket computers for about $125 would be ok - buying a laptop would be a total overkill. And - very important - he really needs to have it in his pocket.
             A Windows CE device would also be to much overkill - and it would also exceed the price range. A device like a PALM would fulfill the SIZE limitation, but it is also to expensive, and on the other hand there's no way to develop simple BASIC applications. Of course there are BASIC interpreters available, but this is more for somebody who wants to play around with the interpreter, no way to create simple stand-alone applications.
             I found "Satellite Forms" - a development workbench that runs under Windows and creates PALM applications. Backdraw: Far too expensive to buy - several hundred dollars ...
             No matter where I look - nothing that could compare to an old, basic programmable pocket computer!
             If anybody has a clue where I could buy used, but working SHARP pocket computers - if not the PC-1262, then including a manual - or something similar -- PLEASE, let me know!!! Send email to peterheberer@gmx.de . Thanks in advance !!!

             Peter Heberer [peterheberer@gmx.de]